La Wallonie en pole position pour les acteurs de la logistique

Dans le cadre d’une étude réalisée en juin dernier par PwC, 50 régions d’Europe ont été analysées et comparées pour leur attractivité au niveau logistique.

La Wallonie décroche la première place parmi les régions belges et la très honorable quatrième place au classement final.

Les critères pris en compte étaient les suivants :

  • la proximité du marché: pouvoir d’achat et activités économiques;
  • le travail: disponibilité, flexibilité, productivité, relation employeurs-employés;
  • les coûts opérationnels: énergie, main d’œuvre, immobilier;
  • l’infrastructure de distribution: IT, proximité d’aéroports cargo et ports maritimes, densité du réseau routier, des voies navigables et ferrées;
  • la disponibilité de terrains: zone industrielles et constructibles;
  • la régulation et les taxes: stabilité politique, obligations administratives, liberté d’investir, transparence, efficacité;
  • les compétences: aptitudes linguistiques et expertise logistique.

L’étude démontre qu’au-delà de sa localisation géographique avantageuse, la Wallonie dispose de nombreux atouts pour attirer les nouveaux centres de distribution:

  • un marché de 60 millions de consommateurs au pouvoir d’achat élevé accessible en 4h;
  • un aéroport cargo classé dans le top 8 européen;
  • le plus haut tonnage en transport fluvial intérieur en Europe relié à Anvers et Rotterdam;
  • des connexions ferroviaires performantes;

Cette étude a été effectuée à la demande de 3 partenaires : Logistics in Wallonia, l’UWE et l’AWEX; leurs intentions étant d’une part d’actualiser le rapport de Cushman & Wakefield (daté de 2009) et d’autre part de mettre en exergue ce qui pourrait être amélioré.

“Il est primordial d’indiquer que nous n’avons pas choisi les critères pour tirer la couverture à nous: on voulait disposer d’une grille de lecture qui nous permette de savoir où nous en sommes”, insiste Samuel Saelens, conseiller à l’UWE.

Source : Logistics in Wallonia – 17/07/17

La navigation fluviale en Wallonie en 2014

En Wallonie, 40 181 505 tonnes ont été transportées en 2014 par voie d’eau :

Importation : 10 851 266 tonnes
Exportation : 14 371 196 tonnes
Transit : 11 881 057 tonnes
Trafic intérieur : 3 077 986 tonnes

Si ces chiffres sont moins élevés qu’avant la crise (45 millions de tonnes en 2004), ils sont nettement supérieurs que ceux du début des années 90 (30 millions de tonnes).

Le Port Autonome de Liège, 3ème port fluvial européen, comptabilise à lui seul 13 537 710 tonnes (+ 2%), avec un chiffre d’affaires de 3,734 millions d’euros (+ 4.66%).

A Gand, le tonnage a diminué d’1% et à Paris (2ème port européen) de 5%.  Il a augmenté de 4% à Anvers et de 5% à Duisbourg (1er port européen).

14 millions de tonnes, cela représente la masse transportée par 800 000 camions.  75% des marchandises manutentionnées sur les 32 zones d’activités économiques gérées par le Port Autonome de Liège transitent par voie d’eau.

Source : Classe Export – mars/avril 2015