Liege Airport: croissance du tonnage transporté 2020!

Alors que Zaventem et Charleroi subissent la crise sanitaire, Liege Airport se porte bien. Ceci grâce à son activité cargo qui pourrait même enregistrer une croissance de 10% de tonnage transporté, d’ici à la fin de l’année.

« En mars, je me disais que la crise économique allait déprimer le trafic cargo. Mais pas du tout. L’activité est notamment dopée par l’e-commerce », explique le CEO Luc Partoune.

Source : CCI Mag – 01/10/2020

Liege Airport : nouveau record pour 2019

Bien que l’année 2019 ait enregistré un ralentissement mondial des activités du cargo aérien – en cause notamment, le Brexit et guerre commerciale entre la Chine et les USA – , Liege Airport établit en 2019 un nouveau record avec 900 000 tonnes de marchandises transportées (+ 3.6% par rapport à 2018).

Source : CCI Mag – 09/01/2020

Projet d’allongement de la piste secondaire à Liege Airport

La semaine dernière, Liege Airport a présenté, lors de la réunion du comité d’accompagnement de l’aéroport, son projet d’allongement de la piste de contingence (ou piste secondaire).

Il est envisagé d’y transférer le trafic aérien afin de réaliser des travaux sur la piste principale.

Actuellement, la piste secondaire accueille moins d’1% des mouvements de l’aéroport.

Une réunion d’information à la population est prévue le 17 décembre à Grâce-Hollogne.

Source : revue de presse de la CCI – 06/11/19

Liege Airport est l’aéroport international de l’année!

Liege Airport a reçu, ce 20 février dernier à Johannesburg (Afrique du Sud), le prix de “L’aéroport Cargo International de l’Année“.

Cette reconnaissance couronne une stratégie audacieuse focalisée sur le cargo et confirme la position de l’aéroport liégeois en tant que leader mondial.

En 2018, Liege Airport a transporté 870 000 tonnes. Il a ainsi battu son record, avec une croissance de 21.5% par rapport au précédent record de 2017.

Port autonome de Liège : résultats 2018

En 2018, le Port autonome de Liège a enregistré un trafic global (eau-rail-route) de 21.3 millions de tonnes, ce qui représente une augmentation de 1.3% par rapport à 2017. Il s’agit de sa meilleure performance depuis ces 5 dernières années.

Son chiffre d’affaire est également en croissance, avec un total de EUR 4 511 806, soit 2.6% d’augmentation.

Le complexe portuaire liégeois représente, selon la Banque nationale de Belgique, 7 753 emplois directs et 10 962 emplois indirects.

Source : Revue de presse de la CCI – 21/02/19

Autorisation REX – accord JAPON/UE

A dater du 1er février 2019, l’accord de partenariat économique avec le Japon entrera en vigueur.

Cet accord permet la suspension des droits d’entrée pour les biens d’origine européenne à destination du Japon et vice versa. Et ce, pour 90% environ des produits.

Pour pouvoir en bénéficier, l’exportateur doit s’enregistrer en tant qu’Exportateur Enregistré – système REX. Cette autorisation est une auto-certification de l’origine préférentielle décernée par les autorités douanières pour les opérateurs économiques exportant déjà vers le Canada et, dès le 01/02/19, vers le Japon. A noter que le système REX sera utilisé pour tous les nouveaux accords que l’UE prendra avec les pays tiers.

N’hésitez pas à prendre contact avec MULTITRA pour toute question.

Source : Eynatten Service

LIEGE AIRPORT VOLE DE RECORD EN RECORD !

Premier aéroport cargo en Belgique, Liege Airport connaît un développement majeur. Après une année 2017 qui avait déjà établi un record historique avec 717.000 tonnes de marchandises, l’année 2018 se clôture à 870.644 tonnes transportées, soit une croissance de 21,5% !

Malgré les tensions commerciales entre les USA et la Chine, l’augmentation du prix du pétrole et les conséquences annoncées du Brexit, l’activité cargo mondiale a connu une croissance de 4,5% en 2018. Les statistiques de Liege Airport sont donc exceptionnelles.

« C’est un nouveau record puisque, depuis la création de Liege Airport en 1990, nous n’avions jamais atteint un tel tonnage. Cela confirme la pertinence de la stratégie mise en oeuvre en faveur des compagnies full cargo », explique Luc Partoune, CEO de Liege Airport, qui ajoute : «L’arrivée de nouvelles compagnies ainsi que la performance et la croissance exceptionnelle de tous nos opérateurs contribuent à nous positionner parmi les meilleurs aéroports cargo du monde. Félicitations à toute la communauté cargo (transporteurs routiers, affréteurs,…) ».

Des perspectives enthousiasmantes
Pour soutenir la croissance des compagnies et des manutentionnaires, Liege Airport a accéléré son programme d’investissements : « Pour 2019 et 2020, plus de 30.000 m² d’entrepôts seront mis à disposition des manutentionnaires. Dans les prochains mois, AirBridgeCargo utilisera son premier entrepôt. La signature du contrat avec Cainiao (groupe Alibaba) va booster à moyen terme nos activités et plusieurs centaines d’emplois seront nécessaires pour soutenir la croissance des entreprises implantées à Liege Airport », précise Luc Partoune.

L’activité immobilière – portée par la filiale Liege Airport Business Park – connaît également un grand succès avec un taux d’occupation des bureaux de 98% et de 100% pour les entrepôts. L’appel à projet mené en 2018 a permis au Conseil d’Administration de sélectionner le consortium « Valentiny » pour sa vision du développement des bureaux devant l’esplanade du terminal passagers. La construction d’un premier bâtiment de bureaux d’environ 7.000 m² a été inscrite au budget 2019 pour un montant de 14,6 millions d’euros.

Notons également que 170.961 passagers ont été transportés en 2018 et que le nombre de mouvements d’avions sur l’aéroport a été de 38.814 vols.

Le résultat net attendu devrait dépasser 4 millions d’euros.

A propos de LIEGE AIRPORT
Liege Airport, 8ème aéroport cargo en Europe et 1er en Belgique, est le seul aéroport européen qui donne la priorité au full cargo (#freightersfirst). Il est spécialisé dans le transport express, le commerce électronique, les produits pharmaceutiques et périssables, ainsi que dans les animaux vivants. Liege Airport, et sa marque Flexpress, c’est un aéroport opérationnel 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 sans restrictions, offrant une qualité de service flexible et rapide, le tout à moins d’une journée par camion au coeur du triangle d’or d’Amsterdam-Paris-Francfort qui touchent 400 millions de consommateurs.

(Source : Logistics in Wallonia 10/01/19)

Information regarding REX system

The transitional period for the REX system has expired for the following countries:

Angola, Burundi, Bhutan, Democratic Republic of Congo, Central African Republic, Comoros, Congo, Cook Islands, Djibouti, Ethiopia, Micronesia, Equatorial Guinea, Guinea Bissau, India, Kenya, Kiribati, Laos, Liberia, Mali, Nauru, Nepal, Niue Island, Pakistan, Solomon Islands, Sierra Leone, Somalia, South Sudan, Sao Tomé & Principe, Chad, Togo, Tonga, Timor-Leste, Tuvalu, Yemen, Zambia will have to fully apply the REX system from 1st July 2018.

The European Commission informs European Union operators that “only ‘statements on origin’ made out by exporters registered in these GSP (Generalised System of Preferences) exporting countries or territories, or made out by any exporter of these countries or territories where the total value of the originating products consigned does not exceed EUR 6 000, can be used to certify the preferential origin of the goods since 1 July 2018.

GSP preferences will therefore be denied in case FORM A certificates issued after 1 July 2018 are presented as proofs of GSP preferential origin. GSP preferences will also be denied in case invoice declarations made out after 1 July 2018 are presented as proofs for GSP preferential origin for consignments containing originating products whose total value does not exceed EUR 6 000.

The operators presenting documentary proofs of origin in the European Union in the framework of the GSP are therefore advised to take all the necessary measures and precautions to ensure that their suppliers in the GSP beneficiary countries or territories mentioned above are alerted about the change of procedure as regards the proofs of preferential origin and about the consequences in case an incorrect proof of origin (FORM A certificate or invoice declaration) is presented”

More information about REX system : https://ec.europa.eu/taxation_customs/business/calculation-customs-duties/rules-origin/general-aspects-preferential-origin/arrangements-list/generalised-system-preferences/the_register_exporter_system_en

Liege Airport : résultats 2017

En 2017, Liege Airport a traité 717 000 tonnes de marchandises; ce qui correspond à une croissance de 8.5% par rapport à l’année précédente.

Il s’agit d’un record pour l’aéroport liégeois qui n’avait encore jamais atteint un tel tonnage depuis sa création en 1990.

Selon l’aéroport, ce chiffre serait le résultat des “bonnes performances économiques en Europe” combinées à “l’émergence de nouveaux créneaux portés par l’e-commerce”.

Pour ne pas freiner cette dynamique, les investissements vont se poursuivre cette année.

Source : CCI magazine – 01/2018

Auto-certification REX

REX, le système d’auto-certification de l’origine préférentielle est progressivement mis en place dans le cadre de certains accords de libre-échange.

A terme, REX remplacera la certification par la douane de documents tels que l’EUR1 et le FORM. A.

En d’autres termes, l’exportateur certifiera lui-même l’origine de sa marchandise.  Il devra au préalable être enregistré par les autorités douanières à la base de données de la Commission européenne REX (Registered Exporter System) ; un numéro unique d’identification REX lui sera délivré.

Le CETA (accord de libre-échange UE-Canada) est le premier accord bilatéral mettant en œuvre cette auto-certification.  Ce dernier entrant provisoirement en vigueur le 21 septembre 2017, les opérateurs concernés par cet accord sont invités à s’enregistrer le plus rapidement possible.

Un formulaire est à leur disposition sur le site du SPF Economie, via le lien suivant : Auto-certification REX

Source : SPF Economie

La Wallonie en pole position pour les acteurs de la logistique

Dans le cadre d’une étude réalisée en juin dernier par PwC, 50 régions d’Europe ont été analysées et comparées pour leur attractivité au niveau logistique.

La Wallonie décroche la première place parmi les régions belges et la très honorable quatrième place au classement final.

Les critères pris en compte étaient les suivants :

  • la proximité du marché: pouvoir d’achat et activités économiques;
  • le travail: disponibilité, flexibilité, productivité, relation employeurs-employés;
  • les coûts opérationnels: énergie, main d’œuvre, immobilier;
  • l’infrastructure de distribution: IT, proximité d’aéroports cargo et ports maritimes, densité du réseau routier, des voies navigables et ferrées;
  • la disponibilité de terrains: zone industrielles et constructibles;
  • la régulation et les taxes: stabilité politique, obligations administratives, liberté d’investir, transparence, efficacité;
  • les compétences: aptitudes linguistiques et expertise logistique.

L’étude démontre qu’au-delà de sa localisation géographique avantageuse, la Wallonie dispose de nombreux atouts pour attirer les nouveaux centres de distribution:

  • un marché de 60 millions de consommateurs au pouvoir d’achat élevé accessible en 4h;
  • un aéroport cargo classé dans le top 8 européen;
  • le plus haut tonnage en transport fluvial intérieur en Europe relié à Anvers et Rotterdam;
  • des connexions ferroviaires performantes;

Cette étude a été effectuée à la demande de 3 partenaires : Logistics in Wallonia, l’UWE et l’AWEX; leurs intentions étant d’une part d’actualiser le rapport de Cushman & Wakefield (daté de 2009) et d’autre part de mettre en exergue ce qui pourrait être amélioré.

“Il est primordial d’indiquer que nous n’avons pas choisi les critères pour tirer la couverture à nous: on voulait disposer d’une grille de lecture qui nous permette de savoir où nous en sommes”, insiste Samuel Saelens, conseiller à l’UWE.

Source : Logistics in Wallonia – 17/07/17

South Korea has expanded the list of restricted shipments which cannot go through deminimis clearance.

Since July 1st, South Korea customs has expanded the list of restricted shipments.

Concretely shipments with receiver’s address or phone number mentioned in incorrect format or not mentioned at all, will have to go to formal clearance instead of deminimis clearance.

Thus to ensure a smooth and cost friendly clearance process, please always mention the correct contact details of the receiver.

(Source : DHL – 12/07/2017)

 

Port autonome de Liège : résultats 2016

Avec un chiffre d’affaire en hausse (+2.5%), une progression du trafic de conteneurs (+40%) et des tonnages fluviaux (855 737 tonnes de plus qu’en 2015), le Port autonome de Liège affiche une importante croissance en 2016.

Pour 2017, la zone portuaire liégeoise connaitra de nombreux développements : implantation du groupe Joly et de Smartvalue (maison-mère de Newpharma) à Wandre, rénovation et agrandissement des magasins Colruyt et Gamma au port d’Eclatement…

Des discussions ont également été entamées quant à l’intégration du site de Chertal par le Trilogiport.

Source : CCI – 21/02/17

Liege Airport conforte sa place de 1er aéroport cargo de Belgique

L’année 2016 a confirmé le rôle majeur de Liege Airport dans le transport de marchandises en Europe.

Avec 660 604 tonnes de fret contre 649 829 tonnes en 2015 (+1.7%) transitant dans ses installations, l’aéroport liégeois est le premier aéroport cargo en Belgique et le 8ème en Europe.

L’activité passagers, quant à elle, a été fortement marquée par les conséquences de l’attentat à Brussels Airport avec une croissance de 27%.  Plus de 382 000 passagers sont ainsi passés par le terminal liégeois.

Source : Today in Liège – 10/01/2017

 

MULTITRA investit dans la construction d’un nouveau bâtiment

En novembre dernier se sont terminés sur le site de MULTITRA les travaux de construction de notre nouveau bâtiment, qui avaient débuté le 7 décembre 2015.

DSCF1004 (2)

L’investissement de plus de 3 millions d’euros concerne un tout nouvel entrepôt entièrement équipé et sécurisé d’une surface de 2.100m² au sol, ainsi qu’un espace parking en sous-sol et 200 m² de bureaux, le tout sur deux niveaux.  Il a déjà conduit à l’engagement de 2 nouveaux temps-pleins.

L’entrepôt est entièrement opérationnel.

Suivez l’avancement des travaux sur notre site !


Mars 2016 :

Avril 2016 :

 

20160412_5

Mai 2016 :

20160525_12Web

20160525_8Web

 

Juin 2016 :

20160615_2

20160615_3

20160615_5


Décembre 2016 :

 


 

 


 


 


 



 

 

Port autonome de Liège : un premier semestre en croissance!

Le Port autonome de Liège clôt le premier semestre 2016 en affichant une croissance significative.

Le trafic fluvial augmente de 5% : 7 709 592 tonnes sur les 6 premiers mois de 2016 tandis que la même période en 2015 totalisait 7 360 754 tonnes.

Le trafic de containers, quant à lui, progresse de 48% : 28 769 unités au premier semestre 2016 pour 19 441 unités au le premier semestre 2015.

Source : Revue de presse CCI du 27/09 – copyright : SPW

SOLAS regulations – container weight verification requirement

The amended Safety of Life at Sea regulations (SOLAS) will be effective as of 1st July 2016.  This means that as of that date, all packed containers will require a verified gross mass (= VGM) documentation to be loaded aboard a vessel.

This measure aims to prevent accidents at sea due to overweight containers.

The shipper will be responsible for obtaining, documenting and transmitting the VGM of the containers before entering the port terminal.  An estimation of weight is not permitted.

The SOLAS regulations prescribe 2 methods by which the shipper may obtain the verified gross mass of a packed container :

  1. The shipper (or a third party) may weigh the packed and sealed container using calibrated and certified equipment.  This method is appropriate for any kind of goods packed in a container.
  2. The shipper may add up the weight of each package stuffed in the container, the packaging and securing material, and the tare weight of the utilized container.  This method needs to be certified and approved by a national regulatory body.

A packed container for which the verified gross mass has not been obtained will not be loaded onto the vessel.  Loading a packed container without VGM will be an offence against an official SOLAS regulation.

We will inform you as soon as possible about the practical arrangements for transmitting the VGM of your containers.

For more informations please navigate to this link : http://www.worldshipping.org/industry-issues/safety/faqs

Source : World Shipping Council

Port autonome de Liège : hausse du trafic de marchandises

En 2015, le port autonome de Liège enregistre une hausse de 10% sur le trafic global de marchandises par rapport à l’année précédente.  Ce trafic atteint presque les 20 millions de tonnes.

Le transport par voie d’eau qui représente 75% du transit augmente quant à lui de 8%.

Des résultats en progrès depuis 2012 mais qui n’ont pas encore rattrapé les chiffres records d’avant la crise de la sidérurgie.

Le volume de pierres de carrière, de déchets et de produits pétroliers acheminés par la Meuse a augmenté tandis que celui des produits manufacturés, du charbon, du sel et des produits agricoles a diminué.  Ceci s’explique par un hiver doux (pour le sel) et, pour les produits agricoles, par le fait que Biowanze utilise plus de céréales locales.

Le port autonome de Liège relève également :

  • une augmentation de 13% du transport par route;
  • une augmentation de 26% du transport par voie ferrée;
  • une augmentation de 27% du trafic de conteneurs (40 000 ont transité par le port de Renory, en 2015).

Par contre, le port souligne le manque de bateaux belges sur la Meuse car le secteur de la batellerie se renouvelle peu.

Enfin, le port des yachts subit une baisse de fréquentation de 18% avec à peine 4000 passagers, s’expliquant notamment par le fait que les bateaux de croisière ne passent plus par Liège.

Source : Today in Liege – 18/02/2016

Prélèvement kilométrique en Belgique

Dès le 1er avril 2016, le système de prélèvement kilométrique sera d’application en Belgique.  Ce péage sera dû sur les autoroutes, ainsi que sur certaines routes régionales et communales.  Le système est basé sur le principe de l’utilisateur payeur, de sorte que chaque camion de plus de 3.5 tonnes, belge ou étranger, qui emprunte les routes belges apporte une contribution équitable pour l’utilisation de ces dernières.

Pour ce faire, tous les poids lourds d’une masse maximale autorisée de plus de 3.5 tonnes doivent être équipés d’un OBU (on board unit) activé dès le 1er avril 2016.  L’OBU détecte par signal satellite la position du véhicule et le trajet parcouru.  Le système enregistre le prélèvement kilométrique applicable au type de route et calcule le péage dû, sur base du nombre et de la localisation des km parcourus.  Les tarifs dépendent de la masse maximale autorisée, de la classe d’émission Euro et du type de route.

Le propriétaire reçoit un relevé du montant à payer.

La société belge Satellic qui a mis en place ce système, est en charge de la gestion des péages pour compte des régions wallonne, flamande et de Bruxelles-Capitale.  Elle met dès à présent les OBU à disposition des véhicules.

Des points de contrôle fixes, flexibles et mobiles situés en Belgique permettront de s’assurer que les poids lourds sont bien équipés d’un OBU activé.

Source : https://satellic.be

The Port of Antwerp breaks 2015 record, up 8pc, surpassing Rotterdam and Hamburg

The Port of Antwerp is on course to outperform rivals Rotterdam and Hamburg on Europe’s northern range, handling more than nine million TEU an eight per cent increase over last year’s throughput.

Dredging the River Scheldt has brought results, with the record for the largest container carrier ever to visit the port being regularly broken, reports London’s Port Technology.

From 2004 to 2015, the freight volume expanded by 50 million tonnes, and confirms Antwerp’s position as the second-largest port in Europe.

There has been a huge amount of investment in the Port of Antwerp over the past decade, not only by private companies at national and international level but also by public bodies.

According to current forecasts Antwerp will need new container handling capacity by 2020-2021, and so the port authority is making urgent preparations for the first phase of a new tidal dock with associated terminal capacity on the left bank of the Scheldt.

The Port of Antwerp has seen a boom in eco-friendly ships entering its port in recent months.  Antwerp was one of the first ports to introduce the Environmental Ship Index in 2010, which was the index used to calculate the number of green ships entering Antwerp.

Source: The Leading Maritime & Transport News Portal

Liège Trilogiport et la 4ème écluse de Lanaye inaugurés en présence du Roi

Ce vendredi 13 novembre 2015, le Roi Philippe sera de passage dans la région de Liège pour inaugurer deux énormes projets : la 4ème écluse de Lanaye et la plateforme multimodale Liège Trilogiport.  Il sera accompagné du Ministre-Président du Gouvernement néerlandais et d’autres ministres belges.

Il s’agit de deux sites aux enjeux économiques énormes pour la région et la Belgique:

La 4ème écluse de Lanaye est le plus grand site éclusier de Wallonie et un des plus importants d’Europe.  Stratégiquement située à la frontière belgo-néerlandaise, elle assure la place de la Wallonie dans le couloir Mer du Nord-Méditerranée.

Liège Trilogiport est la plus grande plateforme trimodale de Wallonie et le symbole du redéploiement économique de la région liégeoise.  Son potentiel économique de premier plan associé au soutien de partenaires privés et publics en font l’atout de l’avenir du transport et de la logistique en Europe.

Ces projets sont réalisés avec le soutien financier de l’Union Européenne (réseau transeuropéen de transport TEN-T et FEDER), de la BEI et du Plan Marshall 2.0

Source : TodayinLiege.be du 09/11/2015

Liege Airport primé à Singapour

Ce 15 octobre dernier à Singapour, Liege Airport a été élu “Aéroport européen de l’année”.

ll s’agit d’un titre décerné par les clients des aéroports lors du quatrième concours “Payload Asia Award”, dans le cadre du Congrès de l’Air Cargo Logistics.

Cette récompense internationale s’appuie sur des critères tels que l’implication dans le support des activités cargo, la performance opérationnelle, le service au client et les coûts compétitifs.

L’augmentation des résultats du premier semestre 2015 (+13%) et la reconnaissance de sa clientèle renforcent Liege Airport dans sa position de leader Européen.

Sources : Logistics in Wallonia 19/10/2015 et CCI Mag (20/10/2015)

LIEGE AIRPORT : AUGMENTATION DU TRAFIC CARGO

Liege Airport confirme et renforce son titre de 1er aéroport cargo de Belgique.

Après une excellente année 2014 (augmentation de plus de 5% du trafic), l’aéroport Liégeois enregistre une croissance de 13% pour le premier semestre 2015; il s’agit d’un des développements les plus rapides en Europe.

Qu’elles soient installées de longue date sur le site ou qu’elles aient rejoint récemment Liège Airport, les compagnies aériennes ont vu leur volume de fret augmenter considérablement.

L’augmentation du trafic concerne toutes les routes principales (Asie, Afrique et Amériques), mais quelques routes en particulier connaissent une croissance significative. Le volume de fret turc par exemple a augmenté de 50% au cours des 6 premiers mois de 2015, et le tonnage des marchandises de et vers les Amériques est en hausse de 75%. Cette croissance s’explique par les vols cargo qui ont été ajoutés vers et de Istanbul, Mexico, Los Angeles, Houston, Atlanta, Chicago et New York.

Liege Airport est connecté à tous les continents, bénéficie d’un grand réseau autoroutier à travers l’Europe et dispose également des infrastructures et des services adéquats pour assurer le transport de tout type de produits : animaux vivants, denrées périssables, produits pharmaceutiques, colis express et marchandises volumineuses.

En conclusion, Liege Airport et les compagnies cargo présentes sur le site affichent d’excellentes performances pour ce 1er semestre :
– augmentation des mouvements cargo de 11% ;
– croissance de 13% du tonnage total ;
– augmentation de 11% de la capacité des avions avec un taux de remplissage amélioré.

Source : Logistics in Wallonia – 07/2015

Écluse d’Ivoz-Ramet – augmentation de sa capacité

L’écluse d’Ivoz-Ramet est la plus fréquentée de Wallonie (12 millions de tonnes par an).

Elle a entrepris des travaux d’agrandissement, augmentant sa capacité de 2000 tonnes à 11000 tonnes.  Cette rénovation s’inscrit dans la politique de redéveloppement du réseau fluvial wallon et permettra de diminuer le temps d’attente des bateliers.

Source : L’Avenir – 09/09/2015

Port autonome de Liège – résultats du premier semestre 2015

Le Port autonome de Liège affiche un excellent résultat pour le premier semestre 2015 :

  • une croissance de plus de 13% du trafic global (eau – rail – route);
  • une hausse considérable du trafic par voie d’eau;
  • une augmentation du trafic de containers de près de 22% en nombre d’unités, par rapport au premier semestre 2014.

Source : CCI Mag – 27/08/15

Algeria – Tax identification number on the Customs Manifest

Please note that as from 1st September 2015, all cargo shipments to or from Algeria have to mention the TIN (Tax Identification Number) on their cargo manifest.

This new rule has been established by the Customs in their Circular nr 1179/DGD/SP/D081/2015.

Therefore we invite you to acquire this TIN from your Algerian supplier/consignee and to provide us with this number for all your shipments to and from Algeria so as to avoid any delay at the Algerian port.

Do not hesitate to contact MULTITRA for further information.

Lanaye – la 4ème écluse est ouverte à la circulation

Après quatre ans de travaux, la quatrième écluse de Lanaye est ouverte à la circulation. Depuis lundi, les bateaux sont autorisés à l’emprunter. Mais les travaux ne sont en réalité pas tout à fait terminés : il s’agit d’une phase de test grandeur nature qui va durer deux mois.

Il faut s’assurer que toutes ses parties sont bien étanches, que les détecteurs d’ouverture fonctionnent correctement, que les bollards flottants auxquels les bateaux s’amarrent suivent effectivement de haut en bas le mouvement de l’eau.

L’inauguration n’est annoncée que pour la mi-novembre. Les engins de génie civil ne quitteront pas le site pour autant. Les écluses 1, 2 et 3 vont devoir maintenant être remises à neuf.

Source : Today in Liège – 20/08/2015

Liège Airport : résultats 2014

En 2014, Liège Airport a presque doublé son résultat net après impôt; passant de 456 358 EUR en 2013 à 809 075 EUR en 2014.

Tenant compte des résultats de l’exercice précédent, la société présente un profit net à affecter de 884 075 EUR en 2014.  Ce qui représente une augmentation de 12.43%.

Selon l’Echo, son chiffre d’affaires passe à 23 millions d’euros; soit, une progression de 8%.

Sources : CCI mag / RTBF (29/04/2015)

Le Port autonome de Liège reçoit le prix Notger 2015

Ce 23 avril dernier, Emile-Louis Bertrand, Directeur général du Port autonome de Liège, a reçu le “Prix Notger”.

Créé en 2002, ce prix est traditionnellement décerné à une personnalité, une société ou une institution ayant contribué aux bonnes relations et à l’amélioration des échanges commerciaux entre la Belgique et l’Allemagne.

En termes de tonnages en provenance ou à destination de l’Allemagne, le trafic fluvial de marchandises transitant par Liège s’est élevé à plus d’1 million de tonnes en 2014.

Source : CCImag – 24/04/2015

La navigation fluviale en Wallonie en 2014

En Wallonie, 40 181 505 tonnes ont été transportées en 2014 par voie d’eau :

Importation : 10 851 266 tonnes
Exportation : 14 371 196 tonnes
Transit : 11 881 057 tonnes
Trafic intérieur : 3 077 986 tonnes

Si ces chiffres sont moins élevés qu’avant la crise (45 millions de tonnes en 2004), ils sont nettement supérieurs que ceux du début des années 90 (30 millions de tonnes).

Le Port Autonome de Liège, 3ème port fluvial européen, comptabilise à lui seul 13 537 710 tonnes (+ 2%), avec un chiffre d’affaires de 3,734 millions d’euros (+ 4.66%).

A Gand, le tonnage a diminué d’1% et à Paris (2ème port européen) de 5%.  Il a augmenté de 4% à Anvers et de 5% à Duisbourg (1er port européen).

14 millions de tonnes, cela représente la masse transportée par 800 000 camions.  75% des marchandises manutentionnées sur les 32 zones d’activités économiques gérées par le Port Autonome de Liège transitent par voie d’eau.

Source : Classe Export – mars/avril 2015

Port autonome de Liège : exercice 2014.

L’exercice 2014 du Port autonome de Liège est positif. Avec une augmentation de 4,66 % de son chiffre d’affaires et de 2 % de ses tonnages transportés par voie d’eau, le port liégeois signe même ses meilleurs résultats depuis 2008. Des chiffres encourageants confortant le Port autonome dans la pertinence du projet multimodal Trilogiport.  La mise en route du Trilogiport est prévue pour octobre 2015.

Source : CCI – 05/03/2015

Des nouvelles du Liège Trilogiport

Initiés en juin 2013, les travaux du Liège Trilogiport s’achèveront à l’automne prochain de manière à permettre à la plate-forme multimodale d’être opérationnelle en octobre 2015. Le terminal à conteneurs de 15 ha et les halls logistiques seront mis à la disposition d’entreprises utilisatrices de la voie d’eau et/ou du rail, et des grands centres européens présentant une activité à valeur ajoutée et génératrice de nouveaux emplois. La plate-forme logistique devrait permettre d’accueillir plus de 200.000 EVP (= Equivalent 20 pieds) par an et de créer, à long-terme, plus de 2.000 emplois directs et indirects.

(Source : CCIMag.be – janvier 2015)

Liège Airport

La reprise du transport de fret a été confirmée en 2014 à Liège Airport qui a vu transiter 590579 tonnes de marchandises, soit 5,3 % de plus qu’en 2013, a annoncé mardi l’aéroport.

Liege Airport a confirmé, l’an dernier, sa première place en tant qu’aéroport cargo du pays. “ L’ensemble des compagnies présentes à Liege Airport ont soutenu cette croissance (TNT Airways, Ethiopian Cargo et CAL sont en progrès). La décision d’Ana Airline Management de baser sa flotte cargo à Liege Airport à partir de fin mai y a également contribué ”.

Source : La Libre du 14 janvier 2015

Identification des marchandises en provenance / à destination de la Hongrie

Depuis le 1er janvier 2015, la Hongrie a mis en place un système d’identification des marchandises entrantes et sortantes sur son territoire.

Ce système électronique nommé EKAER contrôle le trafic des marchandises par transport routier dans le but d’éviter les fraudes fiscales. Toute marchandise doit être déclarée par l’expéditeur / le destinataire hongrois et sera identifiée par un numéro EKAER qui doit être communiqué au transporteur.

Le mois de janvier est considéré par les autorités hongroises comme une période transitoire mais dès le 1er février 2015, tout transport de marchandises en provenance ou à destination de la Hongrie doit être accompagné du numéro d’EKAER sous peine d’amende.

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement complémentaire.

Création de MULTITRA LOGISTICS

Afin de répondre au mieux à la croissance des activités de MULTITRA, nous avons décidé de concentrer nos services de transport chez MULTITRA sprl et de transférer nos services logistiques vers une nouvelle entité : MULTITRA LOGISTICS sprl.

Cette nouvelle société assure les prestations de toutes nos activités logistiques : magasinages, manutentions, transits, gestion de stocks, préparation de commandes, conditionnements, mise en entrepôt sous douane et transports y afférents, ainsi que la mise à disposition de bureaux.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute précision, notre équipe se fera un plaisir de vous répondre.

Nous sommes confiants de pouvoir ainsi poursuivre et développer notre excellente collaboration dans les meilleures conditions.

Visite du Parc d’activités économiques “Les Plénesses”

Ce 12 juin dernier, une trentaine d’entrepreneurs de Bilzen (Province du Limboug) venait à la rencontre des sociétés du parc d’activités économiques “Les Plénesses”.

Reçus par la société Issol et par le Plénesses Club, ils ont eu l’occasion de visiter quelques fleurons de notre zoning.

Une occasion pour les deux régions de nouer des relations commerciales.

Une occasion également pour le Plénesses Club de se présenter.  Rappelons qu’une de ses vocations premières est de faire connaître ses entreprises membres à ses voisins.

Ce networking était organisé par l’UNIZO – Bilzen, en collaboration avec l’UCM.

Televesdre, notre chaine locale, était au rendez-vous.

Pour visionner le reportage :

MULTITRA dans le top 5 au concours de photographies du Plénesses Club !

MULTITRA vient de remporter la 5ème place du premier concours de photos organisé par le Plénesses Club.

L’objectif de ce dernier était de promouvoir le Parc d’Activités Les Plénesses à travers l’œil des photographes (professionnels ou amateurs) travaillant au sein de ses sociétés.

57 clichés étaient en compétition et ont été jugés sur base des critères suivants :

  • Représentativité du Parc
  • Qualité technique
  • Qualité artistique
  • Originalité

C’est principalement ce dernier critère qui a propulsé notre photo dans le TOP 5 :

ConcoursPlenesses2

Vous trouverez les résultats du concours en cliquant ici.

Déclarations de douane : codes HS et ICC Incoterms

Nous souhaitons vous informer que les services de douane accordent de plus en plus une attention particulière aux codes des marchandises utilisées lors des déclarations douanières.

En Europe, l’importateur/exportateur est responsable de la conformité des codes HS qui doivent être mentionnés sur la facture commerciale ou par écrit séparé.

La facture commerciale doit également obligatoirement renseigner les ICC Incoterms.

Nous vous rappelons qu’un code HS erroné peut entrainer les pénalités suivantes :

  • Une amende de minimum 150 EUR pour des dossiers exports et de 5 à 10% sur le montant ajusté des droits d’entrée et TVA ;
  • Des frais relatifs aux documents de régularisation ;
  • Des ajustements rétroactifs des droits d’entrée, de la TVA, des intérêts moratoires et amendes pour des anciens dossiers.

MULTITRA se tient à votre disposition pour toute information complémentaire.

Avec l’arrivée de ANA Aviation, Liege Airport devient le leader sur le marché africain

Liege Airport poursuit son développement cargo avec succès.  ANA Airline Management a en effet décidé de baser sa flotte cargo à Liege Airport à partir du 29 mai prochain. 5 vols réguliers hebdomadaires seront opérés. En outre, des vols charters et des vols humanitaires complèteront l’offre. Pour Liege Airport, ces opérations représentent une augmentation des volumes transportés d’au moins 30.000 tonnes par an, soit une croissance de plus de 5 %.

A l’importation, il s’agira essentiellement de produits périssables (fleurs, fruits et légumes). L’arrivée d’ANA Aviation va générer la création de 80 emplois directs et d’au moins 200 emplois indirects. La manutention des opérations d’ANA Aviation sera réalisée par la société LACHS qui, en plus des nouveaux emplois, investira dans des équipements complémentaires.

La plupart des vols seront opérés vers l’Afrique centrale et de l’Ouest, ce qui renforce la position de Liege Airport sur ce continent comme l’explique Luc Partoune, Directeur Général de Liege Airport : « Nous prospectons le marché africain depuis de longues années car il représente un potentiel important en import-export. Après Ethiopian Airlines, AV Cargo et Qatar Airways, la venue d’un opérateur aussi important qu’ANA Aviation nous conforte dans notre leadership en Afrique pour le cargo. La qualité des services offerts à la communauté cargo et les complémentarités entre réseaux de lignes aériennes attirent de plus en plus les acteurs de ce secteur chez nous ».

Un des atouts qui a séduit ANA Aviation est le coût attractif du carburant. Relié au pipe-line de l’OTAN, Liege Airport – the Flexport – offre aux compagnies la possibilité de choisir leur fournisseur (marché ouvert de l’approvisionnement) tout en disposant d’une capacité de stockage importante et d’une mise à bord du carburant assurée par une équipe de l’aéroport dédiée.

Contacts
Christian Delcourt, Communication Manager : +32 4 234 85 80 – cde@liegeairport.com
Valérie Hauglustaine, Attachée de Presse : +32 4 234 85 75 – vha@liegeairport.com

Source : Logistics in Wallonia